18c_edited

Non , il ne fait pas 18° degré tous les  jours , même  en été trop souvent , malheureusement mais bien moins! Ce mois de juin et ce début juillet  a été particulier, changement climatique? Il a plu régulièrement, de violents orages presque quotidiens, le thermomètre autour de 20°. L'isar en crue...

Munich possède un climat semi continental. nous dit-on.  100px_Muenchen_Kleines_Stadtwappen_svg

Pour moi ce sont des hivers trop longs, neige, neige , neige jusqu'à l'écoeurement, pendant des mois, en 2005, 1,40 m . je n'avais jamais vu autant de neige de ma vie, j'ai cru mourir! quand ils déblayaient on marchait entre deux murs de glace!

neigeglace_hiver_actualite_140_centre_790467Plus de voitures, englouties  les voitures!neige_hiver_vachement_munich_150_530443

 

 

                                      hiver_06

 

 

des étés trop courts, très souvent pourris avec quelques jours trop chauds suivis de jours trop froids, des printemps pratiquement inexistants, on passe souvent de l’hiver à l’été sans grande transition vers fin mai.

Parfois on connaît de très beaux étés indiens                 :arb2autom

hou2_

avec bain defeuilles mortes!

CIMG0239

 

ce qui n’a pas l’air d’être le cas cette année.

Quand on voit comme sur la photo les Alpes bavaroises, si près car il y a quand même une grande plaine entre elles et la ville,

munich_panorama

c’est qu’il y a du Fön.

Ah, le Fön ! Quand il ya du Fön, il fait beau et chaud, pour moi ce sont des jours sans vent comme tant d’autres mais les Munichois sont hyper sensibles au Fön. « Le vent qui vient de la montagne me rendra fou .»

Après le Fön c'est :" Après le beau temps la pluie"et le froid!

On patine à l'aéroport...pas  sur les pistesCIMG0019

Je ne sais pas d’où il vient ce Fön, mais les jours de Fön c’est l’alibi pour tous les énervements, agressions, migraines, qui paraît-il, sont démultipliés sous l’effet du vent ! Ce qui est vrai, c’est que l’horizon est alors exceptionnellement clair et qu’on a l’impression que les montagnes sont à la porte de la ville ! Elles se trouvent quand même à une centaine de km, point culminant de l’Allemagne le Zugspitze pas tout à fait 3000m . 800px_Zugspitzmassiv_von_Westen_aus

On ne peut pas tout avoir :une ville de taille humaine, une ville propre, verte, prospère, bien desservie, calme, riche en vie culturelle, facile à vivre, sûre, je crois que la criminalité y est la plus basse d’Allemagne, rassurante, les risques d’inondations, de tremblement de terre, de glissements de terrain, d’ouragans, de maladies tropicales, de sécheresse!sont nuls et avoir en plus un climat méditerranéen.

La communication ? Elle n’est pas non plus des plus chaleureuses.

L’humour? il faut le chercher.

Mais surtout l’autre inconvénient qui m’est personnel, c’est la langue, je ne parle même pas du bavarois, mais de l’allemand, qui reste pour moi une langue utilitaire, un outil ni élégant ni pratique que je maîtrise assez mal et avec désinvolture. J’en sais assez pour me débrouiller et affirmer ma différence !

Mais rien n’est parfait ! Je ne retrouve pas au cours de mes voyages et de mes séjours la qualité de vie que j’ai fini par apprécier ici, je  me suis embourgeoisée ? Oui peut-être, sans doute,mais c’est comme pour les nouveaux riches, il vaut mieux être un nouveau riche qu’un vieux pauvre.