Le cou tordu, suspendue à mon rouleau dégoulinant et pataugeant dans le blanc d’Allemagne, je pense aux aoutiens : les yeux dans les bleus du ciel et de la mer, exposés aux doux rayons d’un soleil, qui ici n’en est que très avare, faisant des plages d’immenses patchworks avec leurs serviettes…

 

 

Et moi au mieux j’ai les horizons bornés des lacs alentours mais au moins cinquante mètres carrés de pelouse autour de ma serviette..en été.type_S

 

J’entends à la radio qu’il faut qu’ils ralentissent leurs bagnoles

car ils sont menacés d’ozone sur la côte d’azur…Ah, ah plus ozonée qu’azurée la côte ! Comme quoi on ne peut pas tout avoir !

 

Voilà, je vais enfin vous en parler…

 

Moi, ici je respire le bon air ; Munich est la ville la plus verte que je connaisse, du robinet coule la meilleure eau d’Europe !

 

Demain ca fera trente ans que j’y vis, non, moi la Parisienne je ne me sens pas Munichoise tant s’en faut, Elle ne m’a pas prise dans ses bras, comme chante Enrico Macias,

 

Comme les gens d’ici, elle peut être accueillante mais elle n’aime pas le contact physique. Elle reste pour moi une ville étrangère mais pas étrange même familière, presque intime, ce n’est pas une ville très mystérieuse, elle est ouverte, sans surprise, c’est la plus chaude des villes froides, avec un petit air d’Italie du nord, grâce aux rois de Bavière admirateurs de ce pays.

Voilà la perspective qui m'a séduite la première  fois que je suis venue à Munich, des années avant d'y venir m'y installer.

 

 

odeonmuenchen_strasse_voegel_klein

 

Ce n’est pas une très grande ville 2 millions et quelque mais elle a une taille humaine, avec jusqu’il faut de canailles à son pourtour. Il y beaucoup de ces villes en Allemagne, il n’y a guère que Berlin qui est en passe de devenir une mégapole.

 

Royale depuis 1805, elle est la plus belle, la plus riche, la plus rurale et montagnarde, la plus catholique sans doute d’Allemagne. Réputée pour ses belles bagnoles, BMW, sa « silicone vallée » et ses industries de pointes en bio technologie, peu polluantes, en apparence.

 

Une des universités les plus convoitées d’Allemagne.

 

Elle a des studios de cinéma avec des « stars » du coin, quelques unes quand même connues.

 

Par exemple Marianne Sägebrecht. (Bagdad café), le brave

 

«  Horst Tappert avec le non brave Derrick »

 

Elle a vu naître le roi le plus fou, le plus romantique, le plus extravagant, le plus scandaleux,le plus pathétique qu’on puisse imaginer, un roi de contes et légendes.

 

 

louis_7

 

sans lui, il manquerait une dimension à la Bavière et d’extraordinaires

monuments.

 

linderhof

Si vous aimez le baroque délirant Linderhof en est une magnifique illustration, là, Ludwig avait un monte-plats encastré dans la table qui allait directement aux cuisines, ce qui lui permettait de manger sans voir personne.

 

 

 

 

Cette imitation de Versailles, galerie des glaces plus un mètre mais rien d’autre, bâti au milieu d’une île sans voitures avec

 

Le lac dans la perspective des jardins. hch_gr_qOn y donne des concerts de musique classique aux chandelles, divin. munich_lileauxhommes__2810_29munich_lileauxhommes__2880_29munich_lileauxhommes__2882_29munich_lileauxhommes__2886_29munich_lileauxhommes__2885_29

 

Ludwig, je crois n’y a jamais mis les pieds.

 

 

 

 

Et le clou, (sic) accroché dans un paysage à couper le soufflepont_noel_chateau_allemagne_munich_913198

Disneyland avant la lettre. L’intérieur est un décor d’opéra wagnérien grandiosement kitsch munich_trottoirneuschwanstein_01_370_1_

 

 

Il avait dans ses projets un palais des mille et une nuits, maiscomme on lui avait objecté que l’argent manquait.

 

_Vendez la Bavière avait-il ordonné.

 

La ligne rouge était dépassée.

 

On est venu le chercher et enfermé à Berg,  il est mort noyé sur les bords du lac de Starnberg  dans de très mystérieuses circonstances qui alimentent toutes les légendes.

 

La lignée des Wittelsbach de cette génération semble frappée d’une malédiction. Son frère Otto fou à lier était enfermé dans une résidence près de Munich, sa cousine Sissi assassinée, la sœur de celle-ci morte à Paris dans l’Incendie de la Charité, le fils Rodolph et le drame pas très clair non plus de Mayerling l’autre petit fils je crois  assassiné à Sajarevo avec les conséquences qu'on sait la guerre de 1870,  un fils Ferdinand fusillé au Mexique. Je ne suis plus très sûre de la filiation exacte, les experts, corrigeront.

 

 

 

Le fantôme du« Keeni » comme l’appelle les Bavarois, hante Munich comme Mozart hante Salzburg.1865_00_00_jpg

 

Personnellement j’ai beaucoup de tendresse pour cet hurluberlu, ce rêveur qui a réalisé tous ces rêves de pierres. Le roi Lune comme l’appelait Apollinaire. A Neuschwanstein, (à vos souhaits), il avait fait installer un clairde lune électrique au ciel de son lit! (Moi, j’ai collé des petites étoiles en papier phosphorescent…d’ailleurs c’est un problème pour repeindre le ciel de mon lit !).

 

La vie Munichoise est ponctuée tout au long de l'année par toutes sortes

de manifestations, une d'elle,  bien célèbre "L'Oktoberfest" qui d'ailleurs a lieu en septembre, donc bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc la prochaine fois je vous emmène  sur la "wiese".